La gastronomie avec Rollande Desbois
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 Menu
Accueil
Archives
Contact
Infovins
Liens
Livres
Montréal en Lumière 2016
Profil de Rollande
Propos gourmands
Recettes
Restaurants
 
Accueil>>Propos gourmands

Août 2009

Le froid gourmand
Terre Exotique
Un secret bien gardé !
L'authentique Julia Child
À surveiller, l'arrivée de la petite baie bleue !
Hommage aux fromagers artisans lanaudois
Produits des terroirs du Québec : Saveurs & tentations

 

Le froid gourmand

Gastronomia, spécialisé dans le surgelé de produits haut de gamme importés de France, a établi sa réputation dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie, depuis 1998. Ils sont disponibles au Canada et aux États-Unis grâce à des entrepôts frigorifiques performants. La maison garantit l’excellence par la qualité de les produits en matière première, beurre des Charentes (France), mangue Alphonso (Inde), truffe noire du Piémont (Italie), chocolat noir (France), fromage Parmigiano Reggiano (Italie), etc. Maintenant ouverte au public, la boutique-entrepôt offre une partie de leurs produits gourmands en petits conditionnements congelés, de l’entrée au dessert. Mini verrines salées ou sucrées, petits fours salés, macarons, purée et coulis de fruits Les vergers Boiron - les meilleures sur le marché-, sont à notre portée. Mais aussi, les produits Panifrance - viennoiseries qui se cuisent directement du congélateur au four - gratin dauphinois en portions individuelles, pâtes - entre autres les ravioles du Royans -, de grande renommée.

Visiter la boutique, c'est succomber à la tentation offerte en produits surgelés, en prévisions des jours de fête, là où la qualité rejoint le bon goût !
Gastronomia, 333, rue Richmond, coin William. Tél. : 514 281 6400. Du lundi au vendredi, de 8h 30 à 18 h.
Service internet et livraison : srayes@gastronomia.ca

Site : www.gastronomia.ca

 

Terre Exotique

Spécialiste des poivres du monde et d’épices rares, Terre Exotique fait partie du répertoire culinaire des chefs de file de par le monde par la qualité de ses produits et ses assemblages. Pour les cuisiniers, il ne s’agit plus d’utiliser le poivre du moulin pour assaisonner un plat. Ils recherchent plutôt des poivres d’origines. Voici que maintenant s’ajoute un nouveau poivre sur le marché, le poivre sauvage de Voatsiperifery, du sud de Madagascar. Il est le fruit d’une liane de la famille des poivres et sa cueillette à la main est difficile car les lianes montent jusqu’à 20 mètres et se fructifient tout en haut. Ce poivre sauvage, rare et aromatique, est muni d’un appendice caudal tout comme le poivre long. Il s’en distingue par une odeur boisée, de fruits d’agrumes et de fleurs. Il est excellent sur les coquillages et les crustacés, le porc et l’agneau, ainsi que pour aromatiser les fraises, les poires et le chocolat. On peut aussi l’utiliser entier dans un ragoût où la petite baie reprend sa couleur rosée et se ramollit afin de donner sa pleine saveur. Toutefois comme assaisonnement, il s’emploie toujours en fin de cuisson.

Terre Exotique présente aussi le poivre de Penja, d’une qualité exceptionnelle, qui se décline en trois couleurs, le vert, le noir et le blanc offrant différents arômes selon les saveurs recherchées.

Pour connaître les points de vente : www.desirsdeprovence.com

 

Un secret bien gardé !

La boulangerie québécoise Gadoua lance sur le marché un nouveau pain le MultiGo, apparenté au pain blanc avec en plus 14 variétés de grains entiers. Un pain difficile à différencier du blanc tant par sa texture et son moelleux qui sont presque identiques. La boulangerie Gadoua a réussi cette innovation par un procédé bien secret qui permet au pain avec ses grains entiers finement moulus de rester blanc, avec autant de fibres et d’éléments nutritifs, qu’un pain multigrain traditionnel.

Rappelons que Gadoua et Weston sont les fiers partenaires du Club des petits déjeuners depuis sa création, il y a 15 ans. Pour célébrer cet anniversaire, chaque fois qu’un internaute visitera le site et cliquera sur l’icône MultiGo, Gadoua versera 10¢ au Club des petits déjeuners. www.multigo.ca

Prix suggéré du pain MultiGo : 3,09 $

 

L’authentique Julia Child

Remise au goût du jour par la sortie du film Julie & Julia, Julia Child reprend la tête d’affiche dans un métier
de bouche qui en a un besoin urgent. Passons sur le film qui relate en parallèle la vie de deux femmes éprises de cuisine. Léger et amusant, le film nous trace donc le portrait d’une Julia Child, à Paris, découvrant, dans les années 50, la cuisine française de l’époque et, fascinée par le goût et l’élégance des plats, décide alors de poursuivre sa passion en s’inscrivant à l’École Cordon Bleu. De l’autre côté de l’océan, une jeune Américaine met à l’épreuve sur son Blog les recettes et les conseils de son idole, Julia Child. J’ai voulu voir ce film afin de me rappeler les bons moments passés dans le milieu qu’a fréquenté Julia Child. En premier lieu, mes cours au Cordon Bleu de Londres, puis d’autres occasionnels à l’école de Paris, dirigée à cette époque  par madame Brassart, déjà en fin de carrière. Autant à Londres qu’à Paris, le Cordon Bleu était fréquenté en majorité par des Américains, et c’est ainsi que j’ai réalisé à mon retour d’Europe, que cette école, si peu connue au Québec, était mieux appréciée aux États-Unis et au Canada anglais.

Que de beaux souvenirs aussi vécus à Paris au Cercle des Gourmettes, limité à 30 membres, lieu select de la bourgeoisie française et premier Club gastronomique féminin, fondé en 1929, en contre partie du Club des Cent, « réunissant gourmets, bonnes fourchettes, hommes d’affaires et d’esprit…» puis, les rencontres avec Louisette Bertholle et Simone Beck, les deux amies de Julia Child avec lesquelles elle a fondé l’École des gourmandes. Le film s’attarde longtemps sur la réussite des recettes de Julia Child, bœuf bourguignon, bavarois aux fraises, omelette et bien d’autres, alors que son grand succès est d’avoir mis à la portée des Américains le pourquoi et le comment de l’art culinaire français appris au Cordon Bleu et qu’elle a publié dans son livre à succès Mastering the Art of French Cooking puis largement diffusé pendant ses nombreuses années à la télévision américaine. Cette école n’est pas une école de cuisine comme les autres. Depuis sa fondation, en 1896, elle a mis au point une cuisine codifiée par Escoffier, au goût du jour et évolutif. Un vocabulaire juste, des gestes précis, méticuleux, professionnels, faits de rigueur, de techniques de base et de petits trucs indispensables qui favorisent de belles échappées avant d’aller hors piste.. Julia Child en a saisi toute l’importance et a entraîné dans son sillage une nouvelle génération de cuisiniers américains. J’ai rencontré Julia Child lors des célébrations de son 80e anniversaire à New-York. Dans son allocution, fidèle à elle-même et à son enseignement, elle a transmis habilement le même message, son attachement aux règles culinaires et son affection pour la France. Et toujours dans sa pensée, le Cordon Bleu, Escoffier…précédés de ses aînés, Dione Lucas, Mme E. St-Ange, (autrefois la bible des Français), Pellaprat, Dr Édouard de Pomiane, Rosemary Humes - fondatrice du Cordon Bleu de Londres* - et de tant d’autres. Dans l’auditoire, des chefs prestigieux venus des quatre coins des États-Unis, écoutaient, épris de la même passion. Aujourd’hui, plus de 70 nationalités différentes fréquentent le Cordon Bleu, dans une quinzaine de pays à travers le monde, y compris la maison d’Ottawa. André Cointreau, président du Cordon Bleu International a su donner un élan de modernité à l’école en suivant les tendances de l’art culinaire aux goûts actuels, avec des professeurs gratifiés d’étoiles, dont quelques uns sont M.O.F. Ainsi l’histoire continue et prend tout son sens par la transmission du savoir d’un art qui sera toujours et avant tout, humaniste.

* Depuis 1990, The London Cordon Bleu Cookery School porte le nom The London Cordon Bleu Culinary Arts Institute.
Le Cordon Bleu, 453, ave Laurier Est, Ottawa. Tél. : 1-613 236 2433 ou 1 888 289 6302 

 

À surveiller, l’arrivée de la petite baie bleue !

Une saison exceptionnelle s’annonce pour le bleuet sauvage. Les conditions météorologiques ont été profitables pour cette baie qui a bien profité de l’alternance de chaleur et d’humidité des mois de juin et juillet derniers. Superfruit, le bleuet sauvage demeure le préféré des Québécois. Qu’il soit transformé en confitures, tartes, gâteaux, clafoutis, condiment ou dégusté au naturel, le bleuet est une petite merveille en antioxydants et aux multiples vertus préventives.

www.spbq.ca

Couscous aux légumes et bleuets.
Recette adaptée, proposée parle Syndicat des producteurs de bleuets du Québec: Couscous aux légumes et bleuets
.

 

Hommage aux fromagers artisans lanaudois

Un événement gastronomique se déroulera au Relais champêtre, le 20 août prochain, chez Yves et Geneviève
Longère, à Saint-Alexis-de-Montcalm. Ce repas qui mettra en valeur les fromagers artisans lanaudois  et les
meilleurs brasseurs de la région  sera animé par Stéphane Morin, maître ès Bières et éditeur de la revue
Effervescence. Au cours de la soirée, deux étudiants de l’Académie de tourisme et d’hôtellerie de Lanaudière,
Roxanne Dauphinais et Olivier Roy-Beaudoin, exerceront leur métier l’une en cuisine et l’autre en salle. Un jury
évaluera leur prestation vécue en milieu de travail. Rappelons que Geneviève Longère, chef de cuisine, est
membre de l’Alliance des femmes professionnelles des métiers de bouche du Québec.

Les Fêtes gourmandes de Lanaudière se dérouleront du 21 au 23 août 2009 au Parc Aimé-Piette, Saint-Jacques de Montcalm. Pour plus de détails : www.fetesgourmandes.ca

Dîner Fromages et bières, le jeudi 20 août 2009.

Réservation : 450 839 2754. Coût 95 $, taxes et service inclus.

Le Relais champêtre, 398 Grande Ligne, Saint-Alexis-de-Montcalm.

Produits des terroirs du Québec : Saveurs & Tentations

Que diriez-vous d’une rencontre réunissant producteurs, exposants, chefs de cuisine et vignerons livrant leur
savoir-faire sur les produits des terroirs du Québec ? Les plus curieux et gourmands trouveront leur place
sous les nombreux chapiteaux installés au Vieux Port de Montréal, - Saveurs et Tentations -  pour des
rencontres instructives proposées en dégustations : fromages fins, viandes, volailles, gibiers, boissons
alcoolisées et leurs dérivés, légumes et fruits transformés, saveurs sucrées et plus encore ! Le
programme est diversifié. Il propose en plus, des cours et techniques culinaires, des conférences, un Espace
BBQ pour des ateliers sur la pomme de terre, les viandes et poissons, et des pauses à la Terrasse Taïga ou
au Bistro du Terroir. Les Éditions La Presse exposeront plusieurs ouvrages culinaires et accueilleront des
auteurs. Le samedi 15 août, au quai Jacques-Cartier, un méchoui réunira 150 personnes sur un lieu unique
avec vue sur la finale de l’Internationale des Feux Loto-Québec en hommage aux 25 ans du Cirque du Soleil.

Saveurs et Tentations, Vieux-Port de Montréal, du 12 au 16 août 2009. L’accès au site est gratuit.  Horaires et détails des activités
sur le site :
www.saveursettentations.com
Méchoui au quai Jacques-Cartier, 50 $ comprenant repas et cocktail, taxes et service. Réservations : 514 277 3477 # 21

Certaines autres activités demandent des réservations.

 


 
Dernier articles
Archives
septembre 2017 

novembre 2016 

Octobre 2016 

Juin 2016 

Mai 2016 

Mars 2016 

Février 2016 

Décembre 2015 

Novembre 2015 

Septembre 2015 

Août 2015 

Juillet 2015 

Juin 2015 

Mars 2015 

Avril 2015 

Mai 2015 

Février 2015 

Décembre 2014 

Novembre 2014 

Novembre 2014 

Octobre 2014 

Septembre 2014 

Omnivore World Tour 2014 

Juin 2014 

Mai 2014 

Mars 2014 

Février 2014 

Décembre 2013 

Novembre 2013 

Octobre 2013 

Septembre 2013 

Août 2013 

Juillet 2013 

Juin 2013 

Mai 2013 

Avril 2013 

Mars 2013 

Février 2013 

Décembre 2012 

Novembre 2012 

Octobre 2012 

Septembre 2012 

Août 2012 

Juillet 2012 

Juin 2012 

Mai 2012 

Avril 2012 

Février 2012 

Janvier 2012 

Mars 2012 

Décembre 2011 

Novembre 2011 

Octobre 2011 

septembre 2011 

Juillet 2011 

Juin 2011 

Avril 2011 

Juillet 2010 

Juin 2010 

Mai 2010 

Avril 2010 

Mars 2010 

Février 2010 

Janvier 2010 

Décembre 2009 

Novembre 2009 

Septembre 2009 

Août 2009 

Juillet 2009 

Juin 2009 

mai 2009 

Avril 2009 

mars 2009 

février 2009 

Janvier 2009 

Novembre 2008 

Octobre 2008 

Septembre 2008 

Août 2008 

Juillet 2008 

Juin 2008 

Mai 2008 

Avril 2008 

Mars 2008 

Février 2008 

Janvier 2008 

Décembre 2008 

Décembre 2007 

Novembre 2007 

Septembre 2007 

Août 2007 

Juillet 2007 

Octobre 2007 

Novembe 2006 

Plan du site |