La gastronomie avec Rollande Desbois
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 Menu
Accueil
Archives
Contact
Infovins
Liens
Livres
Montréal en Lumière 2016
Profil de Rollande
Propos gourmands
Recettes
Restaurants
 
Accueil>>Propos gourmands

Juin 2009

De la ferme à la table
Salon de thé mensuel
Un fruit au nom d'oiseau
...des fromages allégés !
Une toute nouvelle boutique sur Internet

 

De la ferme à la table

Le Marché Atwater et le Marché Jean-Talon se sont dotés d’un chef  en permanence, Nicole- Anne Gagnon, durant les week-ends de l’été. Nicole-Anne Gagnon s’inspire de l’abondance de nos marchés pour cuisiner fruits et légumes et prodiguer aux consommateurs gourmands des conseils culinaires et une mise en valeur des produits locaux, de l’entrée au dessert.

Tous les vendredis, samedis et dimanches à partir de 10h jusqu’à 15h.

Marché Atwater, 138, ave Atwater. Kiosque d’animation culinaire, côté nord du marché

Marché Jean-Talon, 7070, rue Henri-Julien. Kiosque d’animation culinaire, terrasse extérieure adjacente à la Boulangerie Première Moisson.

Les recettes sont disponibles et en ligne sur la page d’accueil du site internet :

www.marchéspublics-mtl.com  

 

À noter que le Marché Maisonneuve ouvrira dès le 4 juillet jusqu'au 3 octobre, tous les samedis de 9h à 16h. Producteurs et transformateurs artisans offriront fruits et légumes, viandes, vins et divers autres produits transformés, biologiques ou non. Des activités gratuites se dérouleront certains samedis, notamment des animations culinaires.

Marché Maisonneuve, Place Genevilliers-Laliberté, 4445, rue Ontario est, entre Pie-1X et Viau.

 

Salon de thé mensuel

L’Institut de Tourisme et d’hôtellerie du Québec ouvre les portes de son grand hall protocolaire pour accueillir les amateurs de thé, tous les samedis, jusqu’au 5 septembre prochain. Une belle sélection de thés est offerte en provenance de Chine, du Japon, du Vietnam, de l’Inde et de Taïwan, qu’ils soient vert, noir, blanc ou Wulong. Des bouchées sucrées accompagnent ce moment de détente. Cette nouveauté est née d’un projet étudiant imaginé par Catherine Demers, finissante en Gestion touristique.

ITHQ, 3535, rue Saint-Denis. Salon de thé les 9 mai, 6 juin, 4 juillet, 1er août et 5 septembre, entre 14h et 17h.

Information et réservation : 514 282 5161, 1 800 361 5111, poste 5161 

 

Un fruit au nom d’oiseau !

Le kiwi, originaire de Chine, a fait son chemin jusqu’en Nouvelle-Zélande dès 1905. Appelé alors « groseille de Chine », c’est en 1950 que la culture de ce fruit prend son essor et en 1959 qu’il est rebaptisé « kiwi » dont la peau duveteuse rappelle l’oiseau du même nom, emblème du pays. La Nouvelle-Zélande représente le climat idéal à la culture du kiwi, climat tempéré, océanique dans la majeure partie du pays et des températures oscillant entre 0° C et 30° C. La saison s’étend de mai à novembre. La Nouvelle-Zélande est le troisième pays producteur de kiwis au monde, après la Chine et l’Italie. Depuis 1996, les kiwis de la Nouvelle-Zélande sont proposés sous une même bannière, le label Zespri® , offerts aussi sous un label biologique. On trouve deux variétés de kiwi, le vert à chair acidulée, couleur émeraude et le jaune à chair dorée, plus sucrée. Avec une teneur exceptionnelle en vitamine C et une densité nutritionnelle étonnante, le kiwi devrait faire partie de notre quotidien. En gastronomie, il n’a pas encore trouvé le chemin de nos assiettes. Pourtant, son jus légèrement acidulé est un atout dans la cuisine moderne. Il se déguste en coque, en salsa, en salade de fruits. On propose aussi le kiwi cru ou cuit, dans de nombreuses recettes salées ou sucrées. Sa peau est appréciable et sympathique lorsque le fruit est finement tranché. À bonne maturité, le kiwi se déguste à température ambiante. On prolonge sa durée de vie au réfrigérateur jusqu’à sept jours.

Il faut cependant savoir que le kiwi cru est aussi un attendrisseur. Il renferme une enzyme spécifique : l’actinidine capable de digérer les protéines, casser les fibres et les attendrir. Dans une salade de fruits, par exemple, on ajoute les kiwis au dernier moment, si non les autres fruits se ramolliront après une heure d’attente. De même, les enzymes rendront les fibres des viandes mollasses lorsqu’elles sont marinées plus d’une heure. Le même phénomène se produit avec les enzymes de la papaye, des figues et de l’ananas.

Recettes :

- Saumon et pétoncles marinés au kiwi jaune (recette adaptée Zespri-Kiwifruit)

- Bouchées de kiwi au poivre vert (recette extraite du livre La fine cuisine de Rollande DesBois, éditions Libre Expression,1988)

 

des fromages allégés !

Agropur vient d’ajouter deux nouveaux produits à sa gamme de fromages allégés, le Ricotta 4%  à faible teneur en sodium et la pâte molle Allégro Probio 7%. Peut-on encore nommé fromage un produit laitier transformé auquel on a retiré ou modifié en partie les qualités de base, - terroir, substances laitières, contenu en matières grasses, affinage et surtout ses multiples saveurs - , en amoindrissant ses qualités, en reniant l’authenticité des éléments essentiels au goût, totalement fabriqué, afin de répondre à certains dictats de mode minceur ou de diète ? Ces fromages sont loin des préoccupations des artisans fromagers, avec leur gamme de saveurs variées. Qu’avons-nous en échange ? Des produits Allégro secs, élastiques, dépourvus de goût et bien sûr réduits en calories. À l’heure actuelle, les Français tournent le dos aux produits allégés – un Français sur deux -  et la vente des produits light dégringole en France de 9 % pour les yogourts, les fromages blancs et les desserts basses calories. Avec leurs qualités diététiques, les fromages allégés Allégro auront toujours de nombreux adeptes, malheureusement dépourvus de qualités organoleptiques.
Allégro Ricotta en format de 425 g, prix suggéré 4,79 $

Pâte molle Allégro Probio en format de 100 g, 4,99 $

Le retour au goût : http://rollande-desbois.riaq.ca/default.asp?id=3&ACT=5&content=282&mnu=3

 

Une toute nouvelle boutique sur Internet

La maison de fabrication des huiles essentielles biologiques, Aliksir, se met à l’heure du magasinage sur Internet. En plus d’informations pratiques, elle propose sur son site toute une gamme d’arbustes et de plantes sauvages ainsi que des plantes cultivées issues de l’agriculture biologique, distillées pour usage alimentaire, avec un service de paiement en ligne sécuritaire.  

Voir : www.rollande-desbois.riaq.ca /Propos gourmands/mars 2009/Les arômes de Saba

Voir : www.aliksir.com

 

 

 

 


 
Dernier articles
Archives
septembre 2017 

novembre 2016 

Octobre 2016 

Juin 2016 

Mai 2016 

Mars 2016 

Février 2016 

Décembre 2015 

Novembre 2015 

Septembre 2015 

Août 2015 

Juillet 2015 

Juin 2015 

Mars 2015 

Avril 2015 

Mai 2015 

Février 2015 

Décembre 2014 

Novembre 2014 

Novembre 2014 

Octobre 2014 

Septembre 2014 

Omnivore World Tour 2014 

Juin 2014 

Mai 2014 

Mars 2014 

Février 2014 

Décembre 2013 

Novembre 2013 

Octobre 2013 

Septembre 2013 

Août 2013 

Juillet 2013 

Juin 2013 

Mai 2013 

Avril 2013 

Mars 2013 

Février 2013 

Décembre 2012 

Novembre 2012 

Octobre 2012 

Septembre 2012 

Août 2012 

Juillet 2012 

Juin 2012 

Mai 2012 

Avril 2012 

Février 2012 

Janvier 2012 

Mars 2012 

Décembre 2011 

Novembre 2011 

Octobre 2011 

septembre 2011 

Juillet 2011 

Juin 2011 

Avril 2011 

Juillet 2010 

Juin 2010 

Mai 2010 

Avril 2010 

Mars 2010 

Février 2010 

Janvier 2010 

Décembre 2009 

Novembre 2009 

Septembre 2009 

Août 2009 

Juillet 2009 

Juin 2009 

mai 2009 

Avril 2009 

mars 2009 

février 2009 

Janvier 2009 

Novembre 2008 

Octobre 2008 

Septembre 2008 

Août 2008 

Juillet 2008 

Juin 2008 

Mai 2008 

Avril 2008 

Mars 2008 

Février 2008 

Janvier 2008 

Décembre 2008 

Décembre 2007 

Novembre 2007 

Septembre 2007 

Août 2007 

Juillet 2007 

Octobre 2007 

Novembe 2006 

Plan du site |