La gastronomie avec Rollande Desbois
RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 Menu
Accueil
Archives
Contact
Infovins
Liens
Livres
Montréal en Lumière 2016
Profil de Rollande
Propos gourmands
Recettes
Restaurants
 
Novembre 2012

Femmes engagées à nourrir le Québec
La mijoteuse
Chroniques gastronomiques québécoises
Pizza
Guide Revel 2013 des champagnes et des autres bulles
Soupes et veloutés
Toqué !

 

Femmes engagées à nourrir le Québec

Rose-Hélène Coulombe, experte-conseil en agroalimentaire et en tourisme gourmand, forte de son expérience en culture alimentaire et Michel Jutras, expert-conseil en gestion culturelle et touristique, se sont penchés, dans le livre Femmes engagées à nourrir le Québec, sur le rôle parfois modeste et toujours enrichissant des femmes qui ont fait le Québec culinaire et gastronomique depuis des décennies. Plus d’une centaine de femmes d’hier et d’aujourd’hui, - religieuses, enseignantes, techniciennes en arts ménagers, entrepreneures en développement de produits, agricultrices, chefs de cuisine et cuisinières, enseignantes, femmes professionnelles dans les différents médias - , ont trouvé place dans l’esprit des auteurs tenant compte de leur transmission des savoirs jusqu’à aujourd’hui. Que de chemin parcouru depuis ces premières religieuses qui ont géré et organisé la transmission de leurs connaissances ancestrales. Aujourd’hui, de nouvelles venues ont ajusté leurs actions aux temps modernes laissant  d’importantes traces de leur labeur, de leur conviction et de leur enthousiasme. Une longue chaîne chargée d’un maillon à la fois.  Les auteurs m'ont choisie parmi leurs « coups de coeur » Quel privilège ! Dans leur livre, Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras ont une histoire à raconter sur chacune de ces Femmes engagées à nourrir le Québec, ce qui donne une dimension « culturelle » à la table

 

Femmes engagées à nourrir le Québec de Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras. Éditions GID 2012. 39,95 $

 

La mijoteuse

Que Ricardo ait réussi à remettre la mijoteuse au goût du jour tient presque du miracle. Aujourd’hui, combien de mijoteuses sont remisées loin des petits appareils ménagers ! Voilà que les recettes de Ricardo lui donnent un visage attrayant, une modernité inattendue. Que ce soit pour les gens pressés, pour ceux qui ont peu d’attrait pour la cuisine ou ceux qui veulent retrouver le bon goût des plats à cuisson lente, la mijoteuse est de bon service. On retrouve avec succès des recettes pour toutes occasions : la mijoteuse de tous les jours, de l’été, pour recevoir, à la cabane à sucre, végétarienne et pour les desserts. Les informations sur l’utilisation de l’appareil et les conseils sur les cuissons facilitent la tâche et donnent le goût de s’y mettre. Du mijoté de bœuf aux carottes aux ailes de poulet au miel, du navarin d’agneau à l’omelette soufflée, du couscous aux légumes au gâteau aux pommes et aux noix, toutes ces recettes et bien d’autres aiguisent déjà nos papilles. La mijoteuse sur le comptoir, c’est déjà parti !

 

La mijoteuse de Ricardo. Les éditions La Presse 2012. 39,95 $

 

Chroniques gastronomiques québécoises

Jean-Pierre Lemasson, par le truchement d’une correspondance fictive avec un ami français, propose de revisiter la gastronomie québécoise, en toute liberté de pensée. Il jette un regard sur le Québec du passé marqué par la cuisine amérindienne, américaine, française et anglo-saxonne. En feuilletant le dernier livre de recettes de Jamie Oliver, So British ! on se rend bien compte de l’influence de cette dernière. Appréciatif, Jean-Pierrre Lemasson touche aux origines de certains plats - les fèves au lard, (tiens, j’en ai justement qui mijotent au four), le blanc-manger, les tourtières, la soupe aux pois - . D’un œil critique, il nous parle des néoruraux et de leur rôle essentiel pour revitaliser les régions et des produits du terroir, regrettant leur savoir-faire non partagé; des restaurants et de leurs chefs; des critiques souvent pas assez sévères; de la terminologie culinaire servie à toutes les sauces et jette un regard aigu sur les

« preachers » du bien manger sans lesquels il n’y a pas de salut. En bon gastronome, il y va de son cru sur ceux qui pointent leur nez dans le verre et l’assiette. Agacé par toutes ces contraintes, on sent que l’auteur a besoin d’air pour respirer. Par ses observations d’une superbe actualité, Jean-Pierre Lemasson nous guide, avec bonheur, sur le chemin parcouru de la gastronomie québécoise et gagne le cœur des gourmands-gourmets.

 

Chroniques gastronomiques québécoises de Jean-Pierre Lemasson. Del Busso Éditeur 2012. 22,95 $

 

Pizza

Recettes des meilleurs Pizzaiolos de Naples

Que les foodies de pizza se consolent ! Rien n’est plus sérieux que ce plat emblématique pour Alba Pezone, auteure du livre de recettes Pizza. Résidant à Paris depuis de nombreuses années et animatrice d’une École de cuisine italienne dans la capitale, cette femme chef est retournée à Naples, sa ville natale, à la rencontre de cinq maîtres pizzaiolos pour y chercher des recettes authentiques et savoureuses. Elle les connaît suffisamment pour les fréquenter « selon ses envies et ses humeurs » et pour déguster des pizzas à leur image : « elles ont du caractère, et racontent leurs histoires, des histoires bien différentes » Chacun de sdes farines et des produits, insiste sur la disposition des ingrédients sur la pâte à pizza, sur le choix des fromageses cinq pizzaiolos favoris – Enzo Coccia, Franco Pepe, Ciro Coccia, Gino Sorbillo et Enzo Piccirillo - apporte leur façon de faire, leurs secrets de fabrication, leur intransigeance sur le choix …et vous vous en doutez bien, sur l’élément essentiel de toute bonne pizza, les nombreuses variétés de tomates aux nuances si subtiles. Et en fond de toile, l’équilibre des saveurs. Alba Pezone n’a que des éloges pour ces « écrins de pâte fine et goûteuse qui renferment une garniture généreuse, fondante, parfumée » et a une affection toute particulière pour les pizzas frites, gonflées, légères et croquantes. Un livre accrocheur et appétissant qui donne envie de s’envoler vers Naples, sur-le-champ, car, prévient-elle, « en s’éloignant du berceau de la pizza, le plat est devenu mondial…et parfois indigeste » Heureusement, en plus de 350 pages, Alba Pezone nous ramène au bon goût de la pizza.

 

Pizza, recettes des meilleurs pizzaiolos de Naples de Alba Pezone. Éditions Marabout 2012. 34,95 $

 

Guide Revel 2013 des champagnes et des autres bulles

Historien, sommelier et journaliste, Guénaël Revel a exercé simultanément bien d’autres fonctions connexes avant de devenir « addict » et expert des champagnes et des vins effervescents.  Pour l’édition 2013, Guide Revel des champagnes et autres bulles, il a dégusté et noté plus de 800 flacons, issus de 18 pays, la plupart venant de France. En tout début du guide, Guénaël Revel révèle ses coups de cœur et les bulles les mieux notées. Cette année, l’auteur innove en réservant un chapitre aux vins mousseux de Touraine. Il en sera ainsi dans les années à venir en présentant d’autres appellations de bulles dans le monde. Des descriptions courtes et nuancées donnent le ton, les étoiles les classifient et les pictogrammes identifient la disponibilité des vins des différents pays.

Pour Guénaël Revel, c’est une année faste. En septembre dernier, lors de son Gala Pluie de Champagne, la Fondation des Amis de l’art culinaire lui a remis le Prix Claude Hardy afin de souligner ses qualités de sommelier et en particulier sa passion et son rôle de porte-parole des vins de champagne. De plus, en début novembre, Guénaël Revel a été intronisé Ambassadeur dans l’Ordre des Coteaux de champagne/Canada. Qui ne se souvient du premier ambassadeur Roland Côté, dans les années 80-90 et de sa passion pour ces bulles qui montent. En plus de cet élexir convivial, je n’avais d’yeux que pour la très belle médaille qui brillait au col de sa chemise.

 

Guide Revel 2013 des champagnes et des autres bulles de Guénaël Revel. Éditions Modus Vivendi 2012.

25,95 $

 

Soupes & veloutés

Les soupes existent depuis belle lurette et font notre quotidien depuis toujours. Elles se sont modernisées aux côtés des plus classiques et elles flattent notre odorat de ses mille parfums. Les rustiques sont réconfortantes et les plus raffinées, élégantes. Qu’elles soient françaises, italiennes ou asiatiques, de légumes, de poisson ou de viande, chaudes ou froides, l’auteure Mélanie Martin nous les rend gourmandes. Pour les réussir, elle ne lésine pas sur les techniques à suivre : les bouillons maison, la découpe des légumes et des fines herbes. Qui peut résister à la Soupe de cèpes, tuiles au parmesan, de rutabagas et croûtons de polenta, de panais, poires et piccata de foie gras, de poisson, coquillages et crustacés et à l’étonnante Soupe froide de pastèque au gingembre ? La soupe maison est un plat rassembleur, sain et équilibré, faite de produits de qualité.

 

Soupes & veloutés de Mélanie Martin. Éditions Hachette cuisine, Collection Fait maison, 2012. 12,95 $

 

Toqué !

On pourrait commencer l’histoire de Normand Laprise du restaurant Toqué ! par « Il était une fois, un petit garçon tellement imprégné du lieu et des odeurs de la terre que sa vie s’échelonna dans le respect des siens, des campagnards et des produits fermiers qui l’aidèrent à tisser une toile de fond sur laquelle il élaborera un projet vie » Cette vision qui l’a propulsé en cuisine en compagnie de Christine Lamarche, co-propriétaire, englobe aujourd’hui l’équipe de cuisiniers et de service, les artisans de produits locaux, les poissonniers et tant d’autres qu’il ne cesse d’encourager à se dépasser. Normand Laprise est non seulement un chef de file dans le paysage de la gastronomie de Montréal, mais une autorité par sa pensée culinaire enracinée au Québec. Son livre Toqué ! Les artisans d’une gastronomie québécoise rend justice à ces inconnus du grand public qui alimentent l’imagination du chef et de son chef de cuisine Charles-Antoine Crête. Cet ouvrage, avec ses références de produits locaux et ses recettes, est le fruit d’une mémoire incrustée dans le temps et d’un savoir-faire qui marquera la cuisine de demain. En somme, Normand Laprise fait le point sur la cuisine québécoise d’aujourd’hui, qu’il a patiemment tissée en toute liberté et qu’il a dotée d’une créativité qui lui fait honneur.

 

Toqué ! Les artisans d’une gastronomie québécoise. Les Éditions du passage 2012. 69,95 $

 

 

 


Plan du site |